Des architectures d’avant-garde qui deviennent des œuvres d’art, des lieux mythiques réhabilités, des parcs comme des galeries à ciel ouvert, l’expérience muséale n’a plus rien d’ennuyeux de nos jours. La preuve par dix dans la région !

Étant possible maintenant de voir des images, des vidéos – y compris en réalité augmentée – d’œuvres d’art depuis n’importe où , il faut maintenant apporter un petit supplément à l’expérience artistique pour faire déplacer des visiteurs devenus exigeants. Les musées et centres d’art l’ont bien compris, qui font appel aux plus grands architectes pour dessiner leur bâtiments et rivalisent d’idées pour scénographier leurs expositions. Alors cet été, tous aux musées !

1- Museon Arlaten / Arles

Après 11 ans de fermeture et un chantier de rénovation colossal, le Muséon Arlaten est la preuve visible que l’on peut mettre en valeur le patrimoine de façon contemporaine. Créé par le poète provençal Frédéric Mistral en 1899, il dévoile dans un écrin classé Monument historique entièrement restauré les trésors de la Provence et toutes les traditions liées à la Camargue. Les nouveaux escaliers et leur effet miroir sont étonnants et la muséographie qui évoque l’histoire du territoire en quatre temps, de la fondation d’Arles par les Romains jusqu’à nos jours, est juste exceptionnelle. Signalétique en plusieurs langues (dont le provençal), reconstitutions de scènes d’intérieur bluffantes, mises en scène de costumes et de bijoux créatives, on prend plaisir à plonger dans les racines de la ville. Visite complète ICI

Où ? 29 Rue de la République 13200 Arles

Quand ? Tous les jours sauf lundi de 10 à 18.00

Combien ? 8€ (Réduit 5 €) Famille 12 €

Des questions ? info.museon@departement13.fr / 04 13 31 51 99

Un lien ? Par ICI

2 – Luma / Arles

Plus qu’un musée, Luma Arles est un vaste centre culturel vivant. Il propose des lieux d’expositions, de résidences pour les artistes et des laboratoires d’expériences créatives. La tour spectaculaire dessinée par l’architecte Frank Gehry en est le phare spectaculaire qui reflète et éclaire la création contemporaine. La réalisation de cette tour autour d’un tronc central a été comme pour les précédentes un véritable défi technique. Faite de 11 500 blocs d’aciers inoxydables, tous uniques, sa structure offre 53 Glassbox, chacune d’elles donnant un point de vue unique sur la ville, tout comme les terrasses offrent un panorama particulier sur la ville d’Arles.

L’architecture du bâtiment – les niveaux, le haut et le bas, les nombreuses brisures qui créent des perspectives, les effets miroir – a été pensée pour contribuer à cette perte des sens. C’est tout l’enjeu de cet équipement culturel que de se positionner non pas comme un musée traditionnel mais comme un centre culturel expérimental et innovant, où l’on vous donne autant à voir qu’à vivre les œuvres d’art. Dans le Parc des Ateliers (Une friche de réparation et de construction des trains de l’ancienne ligne Paris-Lyon Méditerranée devenue Sncf), on trouve de nombreux et très beaux bâtiments dont on a conservé le nom industriel d’origine (Les Forges, la Mécanique générale, la Grande Halle et le Magasin électrique) Entre ceux-ci et sur onze hectares végétalisés, on trouve une pièce d’eau et de nombreuses installations et sculptures. Les plus visibles étant celle de l’artiste autrichien Franz West, une sculpture rose entrelacée de 13 mètres de haut faisant face à la Tour ainsi que « Seven sliding doors cooridor », un tunnel de miroirs coulissants comme une invitation aux rencontre inattendues avec soi-même ou les autres . A découvrir en détails ICI.

Où ? Avenue Victor Hugo 13200 Arles

Quand ? Tous les jours de 10h00 à 19h30.

Combien ? Entrée gratuite sur inscription (voir site)

Des questions ? info@luma-arles.org

Un lien ? Par ICI

3 – Château La Coste / Aix-en-Provence

 

Né sur le domaine viticole du Château la Coste à vingt minutes d’Aix-en-Provence, le Parcours d’Art & d’Architecture est en passe de devenir l’un des plus fameux aux monde.  La « Galerie » parallélépipède minimaliste comme suspendu dans le vide de Richard Rogers (architecte entre autres de Beaubourg) vient de rejoindre cette année les 36 autres pavillons et œuvres existantes et parfaitement intégrées aux paysage de sculpteurs et architectes illustres à découvrir en détails ICI). Citons Renzo Piano, Alexander Calder, Louise Bourgeois, Kengo Kuma, Tadao Ando, Jean Nouvel pour les plus célèbres. Les amoureux de Land Art seront aux anges. Deux galeries, l’une dans les anciens chais réaménagés par Jean-Michel Wilmotte et l’autre dans l’ancienne cave à vins de La Bastide ainsi que  le Pavillon de Renzo Piano au milieu des vignes accueillent également des expositions temporaires.Enfin n’oublions pas que nous sommes dans un temple de la gastronomie, l’occasion de s’offrir une bonne table dans l’un des trois restaurants et de faire une visite des chais.

 

Où ? 2750 Route De La Cride, 13610 Le Puy-Sainte-Réparade

Quand ? Tous les jours de 10 à 20.00

Combien ? Visite Guidée Art & Architecture Français et Anglais 25 € (réduit 12 €)

Des questions ? 04 42 61 89 98

Un lien ?  Par ICI

 

4 – Fondation Vasarely / Aix-en-Provence

 La fondation Vasarely est un lieu iconique de l’art moderne du XXème siècle. Il est impossible de dire où commence l’œuvre et où s’arrête l’édifice. C’est toute la beauté de ce lieu unique situé sur les collines de Jas de Bouffan. Ce centre architectonique de 5000m2 construit entre 1971 et 1976 par l’artiste contemporain franco-hongrois Victor Vasarely, ponctué de ronds noir et blanc et constitué d’alvéoles est ainsi visible de loin. Nous vous conseillons de commencer votre visite par le premier étage. La vie et l’œuvre de l’artiste y sont décrites sous différentes formes permettant ainsi de mieux comprendre les œuvres exposées au RDC. Cette année la Fondation Vasarely célèbre les cinquante ans de sa reconnaissance d’utilité́ publique, le 27 septembre 1971. Une exposition rappelle à travers un riche ensemble de documents d’archives, d’œuvres originales, textes et photographies, les circonstances de la création du Musée didactique de Gordes inauguré le 5 juin 1970, qui constitua le premier volet de la Fondation Vasarely.

Où ? 1 Avenue Marcel Pagnol, 13090 Aix-en-Provence

Quand ? Tous les jours de 10 à 18.00

Combien ? 12 € (Réduit 9 €) / Enfants 5 €

Des questions ? 04 42 20 01 09

Un lien ? Par ICI

 

5 – Mucem / Marseille

Depuis 2013 ce musée qui s’intéresse aux civilisations de l’Europe et de la Méditerranée dans leur dimension contemporaine, fort de son fonds de plus de 350.000 issus des arts et traditions populaires, est devenu l’un des monuments les plus visités à Marseille.

Ce que l’architecte Rudy Riccioti nomme une « casbah verticale » est tout sauf décorative. Sa peau en dentelle (tel un Moucharabieh), ses passerelles tendues comme des muscles au-dessus d’une darse pour unir passé (Fort Saint Jean) et futur (J4) en font un bâtiment à l’esthétique radicale qui réussit la gageure de rallier quasiment tous les suffrages.

Les espaces extérieurs aux accès gratuits offrent des points de vue inédits sur la ville, le port et la mer. Se promener dans le jardin des Méditerranées, découvrir des cours au détours de coursives puis se rendre au Musée par son toit est toute une aventure. L’expo de l’été consacrée à Jeff Koons / Collection Pinault mérite elle aussi largement la visite. On en parle en détails ICI.

Où ?  1 Esplanade du J4 13002 Marseille

Quand ? Tous les jours sauf le mardi de 10 à 19.00 (20.00 juillet et août)

Combien ? 18 € (réduit 11 €)

Des questions ? 04 84 35 13 13

Un lien ? Par ICI

6 – Friche de l’Escalette / Marseille

La Friche de l’Escalette forme un patrimoine industriel remarquable constitué des vestiges d’une ancienne usine à plomb sur la route des Goudes. Un décor aussi étrange que fascinant dont s’est porté acquéreur le galeriste et antiquaire parisien Éric Touchaleaume et sa famille en 2011. Depuis lors,  il n’a de cesse de rénover année après année le site, afin d’ouvrir de nouvelles salles à ciel ouvert. En plus des architectures légères permanentes (deux bungalows de Jean Prouvé qui servent de salles d’exposition), des sculptures contemporaines jalonnent tout le site jusque dans ses hauteurs d’où la vue sur la mer et les îles voisines est exceptionnelle. On vous recommande tout particulièrement l’installation totémique de François Stahly baptisée « l’été de la Fôret » et qui semble avoir été faire pour le site. Bariol, Traquandi et Vescovi sont les artistes invités cette années avec leurs installations « Claustra, Terres Baroques et Soleil Blanc » . Magnifiques entre ombres et lumières du soleil du midi. A découvrir en détails ICI.

Où ? Route des Goudes, Impasse de l’escalette 13008 Marseille

Quand ? Du 1er Juillet au 31 Août + WE septembre et Octobre

Combien ? Gratuit

Des questions ? contact@friche-escalette.com

Un lien ? Par ICI

 

7 – Fondation Carmignac / Porquerolles

Avec ses eaux turquoises et ses plages paradisiaques, l’île de Porquerolles est déjà à elle seule une œuvre d’art. Mais depuis que le Fondation Carmignac s’y est installée il y a trois ans, face à la célèbre plage de la Courtade et à côté du domaine viticole du même nom, on peut maintenant s’offrir une villégiature qui allie nature et culture. Parfaitement intégrée dans l’environnement insulaire, la fondation d’entreprise propose des parcours artistiques dans son très beau parc de sculptures. Citons entrea autres le plan de l’île en miroir par Jean Denant, le labyrinthe réfléchissant de Jeppe Hein, les têtes géantes d’Ugo Rondinone, la façade grattée de Vhils, etc. . Dans les différentes salles de la villa, alternent les accrochages des  oeuvres issues de son fonds et expositions temporaires. La Fondation décerne aussi chaque année le Prix du Photojournalisme en soutien du reportage photographique d’investigation.

Où ? Îles Porquerolles La Courtade 83400 Hyères

Quand ? Jusqu’au 17 octobre 2021

Combien ? 15 € / Réduit 10€

Des questions ? 04 65 65 25 50 / reservation@villacarmignac.com

Un lien ? Par ICI

8 – Hôtels des Arts / Toulon

Situé au cœur de la ville de Toulon et construit au début du XXè siècle, cet ancien siège de la sous-préfecture accueille aujourd’hui un Centre d’art qui a rejoint les autres pôles culturels de la ville. La Métropole a fait le choix d’ouvrir la programmation artistique de l’Hôtel des Arts au domaine du design, en écho aux initiatives déjà implantées en la matière comme le Festival Design Parade ou encore la constitution d’un véritable campus d’enseignement supérieur d’art avec l’Ecole d’Art et de Design TPM et l’installation de l’École Camondo Méditerranée dans le nouveau quartier de la créativité et de la Connaissance Chalucet, à quelques encablures de celui-ci. L’an passé l’artiste Alexandre Benjamin Navet a entièrement peint la façade, rappelant celle des palais italiens de la Renaissance. Cet été une belle expo baptisée «Futurissimo, l’utopie du design italien”. organisé par le centre Pompidou est à découvrir à l’intérieur.

Où ? 236 boulevard Maréchal Leclerc 83000 Toulon

Quand ? Jusqu’au 31 octobre 2021 / Mardi au Dimanche de 11 à 18.00

Combien ? Entrée gratuite

Des questions ? 04 94 93 37 90 /  hoteldesarts@metropoletpm.fr

Un lien ? Par ICI

 

9 – Fondation Bernard Venet / Le Muy

 

De Bernard Venet, on connaît surtout ses arcs métalliques géants qui se dressent vers le ciels où au contraire s’écroulent vers le sol (ce qu’il nomme ses « grands effondrements »). Cette fondation qui porte son nom permet de découvrir toutes les facettes de l’artiste qui, jeune, s’en était allé à New-York se frotter à l’abstraction avec Arman pour mentor.  C’est en souvenir de la Fondation Marfa de son ami Donald Judd créée à en plein désert texan pour bien montrer son travail que le toujours vif octogénaire a eu l’idée d’ouvrir lui aussi sa fondation dans le Var. A la sortie de la petite ville du Muy, là-même où il avait acheté à l’origine des hangars pour stocker ses œuvres monumentales, il a acheté un magnifique moulin du XVIIIè siècle au bord d’une rivière, rempli des œuvres d’art d’artistes qu’il a côtoyés durant sa jeunesse (Ben, César, Jean Tinguely, Christo, Jacques Villeglé) puis de nombreux terrains où il a pu installer ses œuvres aux dimensions hors-normes, mais aussi celles de ses amis Sol LeWitt, Carl Andre, Richard Long. Même la piscine de cette endroit aux allures d’éden caribéen est une œuvre signée François Morellet. Ne pas manquer la chapelle dessinée par Frank Stella, ni les œuvres de James Turrell, Robert Morris ou Larry Bell. Avec un peu de chance vous croiserez peut-être sur le domaine l’artiste. Après avoir beaucoup voyagé, il passe maintenant le plus clair de son temps en Provence.

Où ? 150 Chemin du Moulin des Serres 83490 Le Muy

Quand ? Jusqu’au 1er Octobre 2021, les jeudis et vendredis (10.00 et 16.15 en Fr / 13.45 en En)

Combien ? 15 € (Réduit 8 €) gratuit moins de 12 ans

Des questions ? info@venetfoundation.org

Un lien ?  Par ICI

 

10 – Cap Moderne / Roquebrune Cap-Martin

Après cinq ans de travaux,  ce site de l’avant-garde architecturale en méditerranée a enfin rouvert complètement au public, avec une rénovation à l’identique qui vous permet de comprendre toute la modernité des constructions pour leur temps :  Construite entre 1926 et 1929 la Villa D’Eileen Gray et Jean Badovici E-1027 ( à découvrir en détails ICI) sera rejointe dans les années suivantes sur le site par le restaurant « l’Etoile de mer (1948), la cabanon (1952) puis l’atelier du Corbusier (1954) et enfin les Unités de camping (1957), pour former ce que l’on nomme maintenant l’ensemble du « Cap Moderne ».

Il faut compter deux heures pour une visite en petit groupe avec un guide obligatoirement. L’accueil se fait dans un bâtiment dédié (où vous pourrez déjà avoir quelques infos et voir des maquettes du site) juste à côté de la petite gare de Roquebrune Cap-Martin. Une fois les billets contrôlés, vous devrez descendre un long escalier et cheminer sur la plage de galets sur 500 mètres puis remonter vers un sentier vers votre lieux de rendez-vous. Vingt minutes de balade côtière magnifique mais déconseillée aux personnes ayant des problèmes de mobilité (et des talons hauts !). Vous serez ensuite émerveillés par les différentes constructions mais aussi les jardins avec leurs plantes endémiques et exotiques. Quant à la vue sur mer ….
 

Où ? Avenue de la Gare, 06190 Roquebrune-Cap-Martin

Quand ? Jusqu’au 31 octobre 2021 (Visite tous les jours à 10 et 14 h en Français et anglais)

Combien ? 18 € / Réduit 10 €

Des questions ? 04 92 15 01 41 / Résa obligatoire sur le site

Un lien ? Par ICI