Quoi ? : Friperie
Où ? : 17 Rue Saint-Ferréol 13001 Marseille
Quand ? : Lundi > Samedi de 10 à 19.00
Combien ? : Lunettes 20€ / Combinaison Army 30€/ Short Levi’s 25€
Transport ? : M1 Vieux-Port
Des Questions ? : 04 91 66 97 83
Un lien ? : Cliquez-ici

Ça vous dirait une boutique vintage dans laquelle ça sent bon ? Où tout est classé et rangé correctement ? Où les pièces des années cinquante à deux mille viennent des quatre coins du monde ? C’est la folle proposition de Mad vintage qui porte décidément bien son nom !

Pourquoi faire pour les autres ce qu’on peut faire pour soi-même? Après avoir approvisionné pendant des années les magasins vintage de France et de Navarre, le créateur de Mad Vintage a décidé de développer son propre réseau. Les ouvertures de boutiques se succèdent et arrivent enfin dans le Sud! Même logo et papier peint pour tout le monde et des emplacements de premier choix! A Marseille, la boutique s’est installée dans l’ancien siège de la Compagnie algérienne construit en 1919 (investi durant la dernière décade par Mango) rue saint Ferréol. De la fripe dans un impressionnant bâtiment qui mélange baroque (oh le joli dôme) et art nouveau (des ferronneries rafinéees) ça ne manque pas de chien !  Sur 450m2, la place ne manque pas pour mettre le concept en valeur.  Tout est classé par catégories, couleurs ou matières, les chemises par ici, les blousons par là. On vient ici pour dégoter la pièce vintage qui va donner du caractère à son look. Les tentations ne manquent pas entre la chemise imprimée, la veste bleue de travail ou encore l’indémodable blouson aviateur.

La clientèle est jeune et branchée mais pas que. On y croise aussi des modeuses aguerries qui cherchent la tenue décalée ou la quinquagénaire nostalgique du bandana de sa jeunesse. Les hommes ne sont pas en reste et craquent pour les marques de sport en mode vintage ou pour le thème camouflage décliné dans toutes les catégories de produits! On trouve aussi bien des marques comme Levi’s, Adidas, Ellesse, Converse ou Doc Martens que du No name.

 

 

 

Une large proposition d’accessoires de la lunette aux chaussures en passant par les sacs, chapeaux, casquettes ou les foulards complète l’assortiment déjà pléthorique. Si la démarche reste commerciale et n’a rien de philantrope, le recyclage des vêtements et accessoires va dans la bonne direction en terme de consommation raisonnée, à l’opposé de la fast fashion et sa mode jetable.

L’offre souvent unisexe séduit par son niveau de prix attractif et son originalité. Contrairement aux petites friperies, Mad Vintage a un gros turn over dans les rayons. Les achats centralisés à Rouen, sont recousus, nettoyés avant d’approvisionner chaque semaine les différents points de vente.  De nouvelles pièces arrivent toutes les semaines pour renouveler l’offre très régulièrement.

Grâce à ses emplacements en plein centre et à ses boutiques qui ressemblent à des boutiques de mode, Mad vintage démocratise le genre. Et comme tout le monde le sait maintenant « future is vintage».

Le Petit Plus : Les pièces sont presque toutes uniques mais vous avez quand même trois jours pour les échanger

Par Nathalie Boscq