Quoi ? : Disquaire, café, bar et petite restauration
Où ? : 12 rue Bussy L'indien 13006
Quand ? : Mardi > Jeudi de 10.30 à 21.30 / Vendredi > Samedi de 10.30 à 00.00
Combien ? : Café 1.80 € / Pâtisserie 3 € / Vinyles neufs de 22 à 40 €
Transport ? : M2 Notre Dame du Mont
Des Questions ? : 06 64 92 27 01
Un lien ? : Cliquez-ici

Du nom de pédale à saturation inventée pour les guitaristes, le Fuzz est un café-disquaire qui ne manque pas de faire lui aussi son effet sur le Cours Julien. Et quoi de mieux que des tables et un comptoir pour trinquer en discutant musique entre deux écoutes de bons vinyles ?

Le concept est assez simple : une grande pièce, des tables, une déco qui mêle pile poil ce qu’il faut d’indus et de chaleureux, des vinyles partout, et au cœur de tout ça, le flegme tranquille d’Olivier, fan de musique qui a ouvert le Fuzz.

Il a conçu le lieu comme son petit temple dédié à la musique, au nom de la célèbre pédale d’effets de saturation (mais aussi celui d’un groupe de rock Marseillais des années 80 !). Côté bacs, on trouve donc entre 300 et 400 vinyles neufs.  Des éditions choisies des grands classiques (notamment du rock), mais aussi une sélection de groupes moins connus au bataillon (dont des groupes locaux) qu’il a découverts et adorés. Pas sectaire un brin, il propose aussi du funk, jazz, hip hop… « Pourvu que ça sonne bien », est son critère de sélection.

Côté bar et petite restauration, il s’est entouré des meilleurs : bière Zoumaï, fromages de la Fromagerie Rousseau, pâtisseries et déjeuners A Pâtons rompus, café de Café Corto Rien de révolutionnaire donc, mais du simple et du bon pour passer des bons moments dedans ou sur la petite terrasse.

Régulièrement, le Fuzz s’anime avec des expos, concerts, projections, ou tout en même temps – car c’est ce qu’Olivier adore : mélanger et partager ses crushs culturels. Le Fuzz, baigné de sa tranquillité et de son humour, devrait donc rapidement devenir le nouveau lieu de chill musical du quartier : un endroit où on écoute, on partage, on tchatche, on s’amuse. La base.

Le petit plus : Spécialiste des vinyles et de leur circulation, Olivier peut aussi nettoyer vos vieux 33 tours, ou vous trouver une édition particulière de votre groupe préféré. Il suffit de lui demander !

Par Julie Desbiolles