Quoi ? : Maquettes de bateaux
Où ? : MuCEM, 1, Esplanade du J4, 13002 Marseille
Quand ? : 29 Juin > 24 Octobre // Tous les jours sauf Mardi - 10.00-20.00 (juillet-août) 11.00-19.00 (juin-septembre-octobre)
Combien ? : 5 à 9.50 €
Transport ? : M1 Vieux Port M2 Joliette
Des Questions ? : 04 84 35 13 13
Un lien ? : Cliquez-ici

Des maquettes de bateaux anciennes voguent dans l'obscurité en prenant des airs de catwalk à Broadway. Parade, c'est faire un petit tour de l'histoire maritime, au milieu d'une scénographie frappante et décalée.

Trois-mâts, galiotes, bricks, tartanes, cargos, paquebots, pétroliers… Tous ces bateaux, partis du port de Marseille pour sillonner la Méditerranée et « l’au-delà de Suez » cher à Louis Brauquier, sont conservés en modèles réduits par la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, dans les coulisses secrètes du Palais de la Bourse. En ce début de XXIe siècle, ces fragiles maquettes ont gardé intact leur pouvoir de fascination. Elles raniment en nous l’enfant épris de fabuleux voyages… Elles témoignent de l’évolution des techniques navales… Et elles révèlent aussi l’incroyable talent des maquettistes, charpentiers de marine du XVIIIe siècle ou simples « ship lovers », qui réalisèrent souvent, après des centaines d’heures de travail, de véritables œuvres d’art. Avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, le MuCEM a voulu rendre à la lumière ces navires qui voguent dans nos mémoires. Voici une centaine de maquettes rassemblées sur le miroir des flots, toutes échelles et époques confondues, ainsi mises en scène par l’artiste Stéphan Muntaner.

Certains de ces navires voguent dans notre inconscient collectif, tels « Normandie », « La Marseillaise », « Calypso », « Richelieu » ou « Surcouf »… On ne peut être qu’émerveillé par la beauté des lignes, le galbe des carènes, que stupéfait par les coloris et les pavillons de certains voiliers ou vapeurs, mais aussi séduit par la silhouette des engins motorisés qui les survolent, depuis les biplans des origines jusqu’aux supersoniques d’aujourd’hui… De bien délicats objets en vérité, représentatifs de l’histoire des transports maritimes et aériens dans le Bassin méditerranéen. Cette « Parade », nous le savons, ne dégénérera pas en bataille navale !

(Source : MuCEM)