Quoi ? : Art contemporain
Où ? : Le Panorama, 41 b rue Jobin , 13003 Marseille
Quand ? : Du 29 juin au 21 octobre 2018 / Mercredi > vendredi de 14h à 19h / Week-end de 13h à 19h
Combien ? : Tarif plein : 5€ / réduit : 3€
Transport ? : Bus 49 Belle de Mai
Des Questions ? : 04 95 04 95 95
Un lien ? : Cliquez-ici

L’exposition « Vos Désirs Sont Les Nôtres » à la Tour Panorama de la Friche la Belle de Mai réunie sept artistes venus mettre en avant ce qui leur est de plus désirable et de plus contraignant...

Les murs de la Tour Panorama de la Friche la Belle de Mai révèlent tout l’été les œuvres d’artistes évoquant leurs désirs sur des thèmes souvent tabous en art  que sont la politique, la sexualité ou la guerre.

Proposée par  Triangle France et Astérides, l’exposition « Vos Désirs Sont Les Nôtres » représente un melting-pot d’artistes défendant une cause qui leur est chère, entre les peintures de Kudzanai-Violet Hwami venue reprendre possession de la représentation des corps noirs, les perruques de Pauline Boudry et Renate Lorenz mettant en lumière la théorie du genre ou encore la vidéo de Roee Rosen faisant un parallèle hors du commun entre aspirateurs et contrôle aux frontières afin de pointer du doigt la politique migratoire d’Israël.

Les rapports de force sont aussi abordés autour de la question de la sexualité notamment par les vidéos d’une artiste lesbienne qui se travestit en maire de Marseille afin de dénoncer l’omniprésence masculine au pouvoir. De Liv Schulman, qui questionne le rapport à l’autorité en montrant un homme posant sa tête entre les jambes de statues. Ou encore de Maayan Amir et Ruti Sela, qui mettent en lien le sexe et la violence au cours d’une discussion sur le sexe, filmée dans une boite de nuit en Israël, qui dévie rapidement sur l’occupation militaire dans le pays.

Malgré tout, le désir d’être ensemble perdure. Marie de Gaulejac et Céline Kopp, les commissaires d’exposition, ont alors souhaité conclure le parcours avec un papier peint représentant une lèvre comme pour envoyer un baiser d’espoir au public…

(L.T.)