Quoi ? : Bar et café
Où ? : 23 Avenue de la Pointe Rouge 13008 Marseille
Quand ? : Tous les jours de 6.30 à Minuit
Combien ? : Café 1.80 € , Pastis 2.50 €, Pression 3.00 €, Tapas 6 à 8 € , Pan bagnat 7 € / Frites de panisse 4 € / tartines de 6 à 14 €
Transport ? : Bus 83
Des Questions ? : 04 91 96 17 62
Un lien ? : Cliquez-ici

Au comptoir, en salle ou sur la terrasse du Bar Des Amis, on refait le monde devant des sunsets d’anthologie sur la rade de Marseille. Un social club où l’on like en trinquant, c’est quand même plus marrant.

On y rentre comme dans un moulin mais on n’y prend pas de vent. Grand ouvert sur la terrasse avec sa nouvelle baie vitrée entièrement escamotable et la mer si proche, le Bar des ami (ou BDA pour les intimes), a retrouvé une nouvelle jeunesse.

Clients du lieu depuis des lustres, Yvan Sinko et sa compagne Mélanie ont décidé de reprendre ce spot culte de la Pointe Rouge (ndlr : Raimu, Pagnol et Fernandel y avaient déjà en leurs temps leurs habitudes) et de le rafraîchir tout en gardant l’esprit:  un lieu convivial, ouvert du lever au coucher du soleil comme il existe depuis des lustres mais avec une offre produits bien meilleure. Ils ont même eu la bonne idée de garder le logo originel dans la fameuse typo Banco inventée par le marseillais Roger Excoffon dans les années 50.

Le passionné de surf et de glisse n’a pas manqué de lui donner cette petite californian touch qui sied si bien au lieu, à deux pas du Bowl et du spot d’Epluchures beach, grâce à de très bons artisans du cru et un bel aménagement  de Lucas et Cie : comptoir en bardage bois signé Sébastien Congo,  magnifique plateau de la Marbrerie Daubinet dans le 14ème, ferronnerie de Fer de Ter. Une déco skate et surf jusqu’aux trucks transformés en porte-sac pour ces dames. Une jolie terrasse surélevée pour profiter de l’horizon marin (quand des bagnoles n’ont pas la mauvaise idée de vous gâcher la vue) chaises et tables bistrot pastel mais aussi des tables vintage (du Perriand chiné siouplaît !) et des coffres-banquettes maison.

Le Bar des Amis a plusieurs vies. Le repère des lève-tôt (dès 6.30) pour le café. La pause déjeuner avec une petite carte de restauration concoctée uniquement avec des produits frais et un lieu de retrouvailles pour des apéros sans rendez-vous en fin de journée.

Niçois oblige, on trouvera le sacro-saint pan bagnat) réalisé dans les règles de l’art (ndrl : ce qui est rare à Marseille) mais aussi d’excellentes frites de panisse, foi de connaisseur.  Selon les approvisionnements, vous pourrez aussi déguster des œufs mollets à la poutargue et crevettes grises grillés, des sandwich chorizo cuits et leurs oignons caramélisés, de la  brandade de poisson ou des planches de charcuteries italiennes,  conseillés en cela par leurs amis Pierre Antoine Denis et Stéphanie Nardoca de la Cantinetta et Otto qui en connaissent un rayon en matières de bons fournisseurs.

On récapitule ? Un emplacement de rêve, une cuisine simple mais délicieuse et belle atmosphère tout au long de la journée, on comprend mieux pourquoi un acteur et membre de la famille, (ndlr : un certain Vincent C.)  a mis de billes dans l’affaire. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Fort heureusement pour nous, la fine équipe aux commandes a décidé de partager cette nouvelle vague pour nous transmettre ses bonnes ondes.

Le Petit Plus :  En fin de semaine Dj’s et musiciens viennent endiabler la terrasse et épicer les soirées déjà bien relevées 🙂