Quoi ? : Bar à tapas et cantine de poisson
Où ? : 1 Place Saint-Victor 13007 Marseille
Quand ? : Mercredi > Samedi de 9 à 23.00 / Dimanche de 9 à 18 h
Combien ? : Demi-pression 3 à 4 € / Verres de vin 5 à 9 € / Planche de la Mer 12€ / planche de charcuterie corse 15 € / Tartare de loup 15 €

Pour des apéros sunset qui sentent bon la mer, rendez-vous dans ce nouveau fish bar de Saint Victor qui offre un panorama spectaculaire. Que vous soyez une figure de poulpe … ou pas

 

L’emplacement dans lequel s’est niché Le Poulpe Saint Victor a de quoi faire rêver et rendre jaloux pas mal de limonadiers avec sa vue panoramique spectaculaire sur l’Abbaye Saint Victor, le fort Saint Nicolas, Fort Saint Jean, le Mucem et le Vieux Port et ses bateaux bien sûr. Ça ne vous rappelle rien cette vue ? Celles de ses voisines bien sûr (Café de l’Abbaye et le Repaire de la Poissonnnerie) qui sont devenues des classiques de l’apéro sunset. Mais si ces dernières sont « esquichées « au milieu des voitures et de la rue, le Poulpe Saint Victor a pour lui beaucoup plus d’espace et moins de trafic. La contemplation du coucher de soleil en compagnie d’un bon petit blanc frais et bière fraîche sur l’une des tables à même le trottoir devant la grille surplombant l’entrée du tunnel Vieux-Port n’en est que plus agréable.

Ceux qui préfèrent être au plus près du comptoir, direction l’autre côté de la rue dans une bâtisse dont on n’avait jamais vraiment noté le cachet . Une petite plaque au-dessus de l’entrée nous informe qu’elle est la maison natale du Musicien Franck Pourcel. Ça vous fait belle jambe nous direz-vous qui préférez sans doute savoir qu’il y a devant quelques transats et mange debout, plus à l’abri pour les jours de mistral.

 

A l’intérieur,  la salle étroite sous haut plafond est décorée d’abats jours en fibres tressés et d’une peinture jaune bouton d’or très lumineuse. Un immense poulpe dessiné sur le mur observe les premiers curieux accoudés à la barre. Le charismatique Dominique, qui habite le quartier, s’anime derrière le zinc en famille avec sa femme et sa fille. Également patron du Sport Beach au Prado, il a décidé d’ouvrir ce petit bar, simple et convivial, pour travailler les produits de grande qualité dont il avait envie. C’est à dire du poulpe mariné aux agrumes et des longes de poissons pêchés à la ligne : espadon, thon, saumon, loup, dorade, du poisson frais proposés crus ou marinés : ceviche de dorade, carpaccio d’espadon, tartare loup,  poke bowl et gravlax.  C’est le chef étoilé Pascal Ginoux qui a créé une carte d’assemblage de “tapas healthy” avec des graines de sésame, de moutarde, des baies de Goji, des lentilles beluga et corail, quinoa, wakamé… et des vinaigrettes créées ad hoc. Que les orthodoxes du gras et de la charcuterie se rassurent,  la carte propose aussi une planche de spécialités directement importées du village corse du patron. Le vin aussi vient de l’île de beauté : un petit producteur délicieux la Maison Albertini. Et bientôt c est l herboristerie du Père Blaise qui se penchera sur la carte des thés et infusions. Tout un programme.

Le Petit Plus : Le lieu est ouvert aussi le midi en mode cantine pour les amoureux des recettes de poisson.

Par Camille Griffoulières &  Eric Foucher