Quoi ? : Pizza et cuisine méditerranéenne
Où ? : 21 Boulevard Baille 13006 Marseille
Quand ? : Lundi > Samedi midi / Jeudi> Samedi le soir
Combien ? : Entrée-Plat ou Plat Dessert 13 €
Transport ? : Métro ou Tramway Castellane
Des Questions ? : 04 91 18 48 88
Un lien ? : Cliquez-ici

Un décor de trattoria new-yorkaise et une ambiance de resto de copains. Le boulevard Baille ne dort plus quand le four de Leone rougit.

Meriem Roubi n’a pas un très long curriculum vitae dans la gastronomie, mais elle a toujours eu l’envie de régaler son monde. Enfant, elle était déjà le « commis de cuisine » de sa grand-mère à Safi, sa ville d’origine au Maroc, se souvient-elle. Au contact des chefs des Pieds dans le plat et du Môle Passedat, elle a cependant peaufiné sa technique et transformé la spontanéité en créativité. A son tour maintenant de vous accueillir à sa table dans un décor de briques et de bois digne d’une restaurant italien de Brooklyn et imaginé par Vincent son époux, qui souhaitait un lieu “comme à la maison” pour recevoir les copains. Leone, en référence à Sergio bien sûr qui trône au dessus du four à bois d’où sortent les succulentes pizzas et chaussons d’Ibrahim. De format XXL elles sont garnies d’ingrédients de premier choix comme la mozzarella di buffala à l’appellation d’origine contrôlée. Les pâtes, servies à même la poêle, ont aussi des portions généreuses tout comme les plats du jour, de classiques de la cuisine française ou méditerranéenne. Ils sont cuisinés uniquement avec des produits frais du marché dans auxquels notre chef ajoute son petit grain de sel, ou plutôt d’épices. Gardianne de taureau, navarin d’agneau sont parfaitement maîtrisés, le parfum en plus. Une tapenade ou des olives pour vous accueillir, un digestif offert si vous avez le sourire, Guy et Jacques savent recevoir leurs hôtes en salle et les mettre à l’aise. Au tête à tête amoureux préférez cependant le déjeuner de collègues ou le dîner entre amis, car le lieu se prête plus à refaire le monde  qu’à la confidence… surtout après quelques verres d’un bon vin italien (mention spéciale au Barolo “Roche du Castiglione”). Et des films, vous aurez tout le loisir de vous en faire avec les soirées apéros-tapas qui s’annoncent.   (EF)