Quoi ? : Biscuiterie artisanale
Où ? : 12 Bd Philippon 13004 Marseille
Quand ? : Mardi > Vendredi de 10 à 13.00 et de 15 à 19.00 / Samedi de 10 à 19.00
Combien ? : Panaché 3€/100gr / Pain d’épices 8 € / Meringue 3 €
Des Questions ? : 06 11 57 76 03
Un lien ? : Cliquez-ici

Amande, caramel, fleur d’oranger ou anisé, le Boulevard Philippon qui borde le Parc Longchamp, s’embaume maintenant de doux parfums à faire se damner les gourmands. La faute à un petit comptoir qui fait de l’œil au chaland : la Biscuiterie du Palais.

La biscuiterie vient d’ouvrir depuis quelques minutes seulement que déjà les curieu(es) et les premier(es) habitué(es) attendent patiemment  leur tour jusque sur le trottoir, au long de la ligne de Tramway du Boulevard Philippon.

« On voit que vous travaillez avec amour » lance l’une d’elle alors qu’elle se fait servir en voyant Samuel Avedissian (« Sam » pour les intimes) à l’ouvrage derrière le comptoir de vente.  « Avec amour et un peu de fantaisie » complète malicieusement l’ancien boulanger-pâtissier de la Grand Rue, passé par la case restaurateur (ndlr : il officie aussi dans les cuisines du Centre d’art Montevidéo depuis l’été dernier avec  ” Sam Kitchen” ). La Biscuiterie du Palais résonne donc un peu comme un retour aux sources, à ses premiers amours d’artisan des douceurs.

Notre homme et son associé ont réussi la gageure de transformer ce petit local d’une dizaine de mètres carrés seulement en un comptoir de gourmandises qui manquait tant aux abords du célèbre Parc Longchamp, paradis des flâneurs et des jeux pour enfants.

En clin d’œil au célèbre Palais qui lui fait face ( à découvrir ICI en images) , il a associé son image aux codes de la Belle Époque, quand les élégante(es) venaient se divertir en famille au Parc Zoologique ou au Musée d’Histoire Naturelle. Meubles anciens, papiers peints fleuris, images et motifs Art nouveau suffisent à transformer l’espace exigu que d’aucun ont connu comme un salon de coiffure pendant quelques années en un comptoir convivial et chaleureux.

Là s’alignent nombre de biscuits, comme autant de madeleine de Proust rappelant à chacun des souvenirs d’enfance : tuiles, navettes, rochers coco, mendiants, croissants aux pignons, croquants aux amandes, canistrelli, guimauves, pains d’épices et autres gibassiers.

Des recettes classiques et d’autres de saisons qui s’affichent sur les carreaux émaillés du petit labo sur lesquels Sam a l’habitude de noter ses recettes, comme des pense-bêtes à partir desquels il ne s’interdit pas d’improviser.

Sous les yeux émerveillés des petits et grands, par l’odeur alléchés depuis l’angle de la rue, sortent de cuisson tout au long de la journée des biscuits à la fois tendres et croquants, secrets des professionnels. Aux beaux jours, ces belles pâtes serviront aussi des pots à croquer, accueillant sorbets et crèmes glacées.

Le Petit Plus : La jolie terrasse à l’étage pourra accueillir prochainement des petits événements privés sur réservation face à l’un des plus beaux monuments de Marseille.

Par Eric Foucher