Quoi ? : Peinture - Photos- Scuplture
Où ? : Double V Gallery, 28 Rue Saint-Jacques, 13006 Marseille, France
Quand ? : Du 910 novembre au 23 décembre 2017
Combien ? : Entrée Libre
Transport ? : M1 Estrangin-Préfecture
Un lien ? : Cliquez-ici

Pour fêter ses un an, la jeune galerie Double V propose une exposition collective  à la croisée des générations et des univers plastiques. 28 artistes confirmés ou émergents exposent une ou plusieurs pièces dans un univers coloré à habiter le temps d'une visite.

Parce que le jeune création ne se limite pas au street-art et que les art plastiques méritent d’être plus accessibles et lisibles, Nicolas Vedig-Favarel, jeune marchand et curateur de la Double V Galerie a plongé dans le grand bain de l’art contemporain, il y a quelques années et décidé il y a tout juste un an d’ouvrir son propre espace.

Tel un missionnaire, il tente expo après expo d’intéresser un public marseillais pas forcément gagné à cette cause, luttant contre la défiance et les a-priori (élitisme de l’art contemporain, œuvres au prix inaccessibles, etc), dans son nouvel espace ou celui d’amis comme Jogging, la boutique qui se joue des frontières entre mode, art et design.   « Santo Sospir »,  l’exposition en hommage à Jean Cocteau qui a eut lieu pendant Paréidolie l’été dernier(le salon international du dessin) en fut un des exemples.

Pour cette exposition de groupe, il a donc décidé d’abandonner l’aspect « white cube » des sessions précédentes pour transformer son lieu en petit salon d’art actuel – grâce en autre au joli mobilier de Relax Factory – où les générations d’artistes se croisent et se rencontrent. Aux côtés de petites pièces de figures locales comme Gérard Traquandi, Michèle Sylvander ou Olivier Milagou, des jeunes artistes de la scène française et européenne qui ont pris le relais: la peinture naïve de Benjamin Navet revisitant les ateliers d’artistes devenus célèbres sur la French Riviera, les mobiles fragiles de Côme Di Meglio, les impressions sensibles d’Alice Guittard, les empreintes murales de Manoela Meideros  et tant d’autres œuvres que le jeune directeur et son équipe vous décriront dans le menu avec passion. Une belle saga en train de s’écrire … (EF)