Quoi ? : Photographies
Où ? : Villa Méditerranée, Esplanade du J4, 13002 Marseille
Quand ? : Mardi > Vendredi 14.00 - 18.00 / week-end, jours fériés*, et vacances scolaires 10.00 -18.00 les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre*.
Combien ? : 4€ (tarif réduit) / 6€ tarif normal
Transport ? : M1 Joliette
Des Questions ? : 04 95 09 42 70
Un lien ? : Cliquez-ici

Les Rencontres de la Photographie d'Arles s'exportent hors les murs pour le plus grand bonheur des passionnés et amateurs de photographies marseillais.

Pour la première fois, les Rencontres internationales de la photo s’exportent hors de la ville d’Arles en Avignon (Collection Lambert) ainsi qu’à Nîmes (Carré d’Art) et à Marseille à la Villa Méditerranée qui accueille  l’exposition «Imperium Romanum» d’Alfred Seiland.

Ce nouveau partenariat permettra à ce prestigieux festival de la photographie d’élargir encore son public et de participer activement au rayonnement culturel du territoire régional. Avec les Rencontres d’Arles, comme avec le Festival d’Aix en Provence, le FID Marseille, ou la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode, la Villa Méditerranée accompagne les acteurs majeurs des industries créatives et culturelles et contribue à leur développement international, économique ou territorial.

C’est le photographe Autrichien Alfred Seiland qui verra ses oeuvres exposées durant toute la période estivale lors de son exposition « Imperium Romanum ». Elle permettra de présenter pour la première fois en France, un projet au long cours que l’artiste a entamé en 2006 par l’étude des vestiges de l’architecture, de la culture et de l’art romain encore visibles au XXIe siècle, en commençant par Rome, puis l’Italie, et bientôt presque toute l’Europe et la Méditerranée.

La présentation de l’exposition d’Alfred Seiland à la Villa Méditerranée s’inscrit dans Grand Arles Express ! Les Rencontres d’Arles qui se déploient cet été dans la région : à la collection Lambert en Avignon, au Carré d’Art de Nîmes et à la Villa Méditerranée.

IMPERIUM ROMANUM

Il y a 2000 ans, l’Europe était unifiée par une superpuissance politique et militaire, l’Empire romain. En l’an 2006 après Jésus-Christ, Alfred Seiland commence à travailler sur son projet Imperium Romanum. Il étudie les vestiges de l’architecture, de la culture et de l’art romains encore visibles au XXIe siècle, en commençant par Rome, puis l’Italie, et bientôt presque toute l’Europe et la Méditerranée. Ce travail de recherche s’est transformé en un projet au long cours de plus de dix ans, qui n’est toujours pas achevé aujourd’hui. À une époque où l’Europe semble en plein doute quant à ses processus d’unification les plus récents, la vision que nous propose Seiland de l’Empire romain peut nous servir de carte mentale d’une union politique et culturelle. Les photographies d’Imperium Romanum nous rappellent que certains de nos problèmes politiques, culturels et religieux les plus évidents n’ont pas été résolus au cours de ces 2 000 ans.

(Source : Villa Méditerranée)