Quoi ? : Restaurant - Snack
Où ? : 4 rue Saint Thomé 13002 Marseille
Quand ? : Tous les jours de 9h00 à 18h00
Combien ? : Bagels 6 et 7 € ; Salade 6 € ; Smoothie 4 €
Des Questions ? : 09 53 79 45 20
Un lien ? : Cliquez-ici

Amateurs(trices) de bagels moelleux, de chiens chauds fumants, de smoothies très rafraîchissants, rendez-vous à la cabane de Mimi et d'Antoine pour tester la Dunk food. A ne pas confondre avec la Junk food bien sûr !

Quand Mimi Brazeau rencontre Antoine Honorat, elle a déjà trois carrières derrière elle. La dernière en tant que journaliste et écrivain l’a conduite à écrire pour sa productrice de sœur pour un soap très populaire au Québec, « la Galère ». Elle aurait bien pu la connaître si elle ne s’était pas lancée avec son architecte de compagnon dans un projet de Snack comme on n’en trouve guère à Marseille. « Dunk », c’est un panier de basket smashé. L’allusion au quartier dans lequel ils se sont installés est fortuite, voyez-y plutôt une manière de dire « on sait ce qu’on veut faire, on maitrise ». Et de quelle manière, puisqu’après 6 mois de travaux seulement les voilà déjà à servir des bagels à s’en lécher les babines, des gaspachos très frais – celui de mangue est notre préféré- et des cookies maison. Car à défaut d’avoir les compétences culinaires de grands chefs, le couple s’est évertué à sélectionner les meilleurs fournisseurs pour ses produits (pain, charcuterie, légumes, huile d’olives, sauces) afin de proposer un snacking haut de gamme et sain. Tout cela sans se prendre trop au sérieux à l’image de la dénomination des sandwiches qui vous mettra le sourire aux lèvres à la seule lecture : « Demain promis … je  largue, j’appelle ma mère, je fais 100 abdos, etc ». Leur cabane du bagel, ils l’ont voulue très ouverte sur la ville avec ses grandes baies vitrées coulissantes, vivante avec des mange-debouts où l’on peut se restaurer du matin jusqu’en fin d’après-midi. Le triporteur stationné sur la terrasse sillonnera quant à lui le quartier pour aller au devant des estivants. L’hiver venu, on pourra se retrouver dans la cave voutée pour déguster des soupes de saison ou prendre part à des événements.  Mais là c’est une autre histoire dont le scénario reste à écrire.  (EF)