Quoi ? : Épicerie bio - Bar à vins - Restauration rapide
Où ? : 10 Place de la Joliette 13002 Marseille
Quand ? : Lundi > Mercredi 10h00-20h00 / Jeudi > Samedi 10h00 - 00h00 / Dimanche 10h-18h00
Combien ? : Planche de charcuterie/fromage 12€ / Burger Bio 12 € / Verre de vin 3 €
Transport ? : M2 et T2 Joliette
Des Questions ? : 09 54 68 60 62
Un lien ? : Cliquez-ici

Dépassez les clichés sur le bio. Quand le terroir se rebelle, que le local s’étale et que les saisons sont reines, on fait son marché avec joie et on trinque à la santé retrouvée.

 

Le nom eut pu laissé craindre le pire : le projet de je ne sais quel entrepreneur qui aurait trouvé dans le bio un nouveau terrain de jeu pour une croissance à deux chiffres très rapide. Mais il suffit de s’asseoir au comptoir du bar à vins de cette immense épicerie générale bio pour comprendre que le tôlier en chef met du cœur à l’ouvrage. Il ne compte pas les heures comme les casquettes (tour à tour gérant, magasinier, serveur, chef de rayon, acheteur, animateur, etc.) pour faire connaître cette belle affaire lancée avec Madame qui a soigné l’aménagement et un autre associé qui officie dans le corner « Fast Good », une cantine pour manger vite et sain. En quelques questions candides, on constate que Cyril de Héricourt connaît son sujet et n’est pas juste là pour amuser la galerie – bien qu’il ait beaucoup d’humour. Un an qu’il teste les milliers de références qui peuplent les rayons de cette épicerie 100% bio, les pains (Dame Farine), les gros jambons de petits producteurs (cul noir, Pata negra, corse) dont il n’aura parfois qu’un exemplaire par saison, les mozzarelles et les provolone d’un autre monde (enfin non, des meilleurs producteurs italiens), le conserves et les produits locaux qui alimentent 70 % des rayons et uniquement selon les saisons. Le reste de l’offre provient de ce qu’il n’a bien sûr pas pu trouver dans la région comme les fruits exotiques d’Afrique, les cafés d’Amérique du sud ou d’Hawaï, etc. Si le « Convenience store » fait depuis longtemps partie du paysage dans les pays anglo-saxons et nordiques, il était encore absent de l’offre locale. Faire ses courses, déjeuner ou boire un verre en mode apéro dans un même lieu, c’est désormais possible ici. Le rayon de vente en vrac (féculents, arachides, céréales, champignons secs, etc.) permet de ne consommer que le nécessaire en évitant tout les conditionnements inutiles (jusqu’à 30% du poids) tandis que celui consacré aux vins ravira les amateurs de bourgogne, bordeaux vins de la vallée du Rhône peu représentés dans le sud. Il faudrait parler aussi des fruits et légumes de la plateforme paysanne locale, huiles, des vinaigres, du rayon sans gluten mais le mieux est encore d’y aller flâner en journée ou lors des soirées afterwork TYTO (pour « Take Your Tie Off ») organisés un jeudi sur deux. Vous découvrirez une grande épicerie qui se transforme en en un lieu vivant et qui joue collectif avec les créatifs locaux : bien vu les chaises vintage sérigraphiées en mode potager par Miss Mu, les suspensions bétons de JGS ou les t-shirts Triaaangle façon Pacman de l’équipe dessinés par le jeune graphiste maison. La bonne nouvelle, c’est aussi que vous pourrez retrouvez toutes ces références très prochainement sur un site internet et vous les faire livrer par un triporteur électrique (respect de l’environnement oblige) dans un rayon de 7 km. (EF)