Quoi ? : Café - Bar - Restauration rapide
Où ? : 24 Quai du Port Marse ille
Quand ? : Tous les jours de 9h00-22h00 (Avril > Octobre) / Mercredi > Dimanche (reste de l’année)
Combien ? : Café 2.40 € / Salades 11 € / verre de vin 5 €
Transport ? : M1 Vieux-Port
Des Questions ? : 04 91 44 33 67
Un lien ? : Cliquez-ici

Les touristes apprécient sa terrasse pour sa vue imprenable sur la Bonne Mère, les marseillais le confort des sofas pour paresser lors d’un apéro. Un joyeux mélange de clientèle sur le Vieux-Port qui vient manger, boire, lire, bronzer et plus si affinités.

 

L’hospitalité est un terme qui définit à la fois le fait d’accueillir comme la façon de recevoir. Chez Manu Factory, cette notion est aussi importante pour les clients que peut l’être le pastis pour l’apéro marseillais.

Directeur pendant de longues années de l’hôtel voisin la Résidence du Vieux Port, Emmanuel Ramoleux (le fameux « Manu » donc) sait comment s’y prendre pour vous mettre tout de suite à l’aise dans son établissement. «Je veux que les gens soient bien ici et qu’ils puissent prendre leur temps » explique le propriétaire dont le visage semble toujours sourire. Ceci explique les larges tables, le Wi-fi gratuit et de nombreuses prises très appréciées des travailleurs nomades.

Pour les moments de détente, on pourra s’adonner à la lecture à côté de la cheminée en attrapant l’un des nombreux quotidiens et magazines mis à disposition. Banquettes et fauteuils sont garnis de plaids et de coussins moelleux, si bien qu’on prend plaisir à s’y lover. Ouvert tout au long de la journée avec un service de snack et pâtisseries en continu, le personnel ne regarde pas la montre.  On vous invite au contraire à lever le pied et profiter de votre pose.

 

 

Avec son mélange de décor vintage et contemporain, l’espace est à la fois confortable, spacieux et élégant. Manu a redonné vie à cet ancien bar des marins des années 40 (le « Monseigneur »). Les vieilles pierres, les poutres et les charmantes arcades ont enfin pu révéler tous leurs charmes, tout comme les peintures murales restaurées qui donnent tous son cachet au lieu (NB:  pour la petite histoire on retrouve des fresques historiques du même peintre dans le mythique bar la Caravelle non loin).

La signalétique graphique jouant des codes et des expressions marseillaises réalisée par Joan, le créateur de la marque d’Oaï of Life permet d’apporter une touche fun et décalée à ce décor bourgeois, jusque dans l’escalier.

Le petit-déjeuner propose tous les jours une formule brunch classique à l’assiette: œufs brouillés, bacon, saucisses et salade.  Salades et des quiches sont les propositions healthy du déjeuner. Les pâtisseries pour le dessert ou le goûter sont nombreuses et certaines proviennent de la Pépite , ce qui ravira les intolérants au gluten.

Pour les afterworks, les gourmands auront le choix entre bouchées (croque-monsieur, rillettes de sardines, etc.) et planches de fromage ou charcuterie de qualité  en provenance de l’art de la fromagerie. Et s’ils le souhaitent, des plateaux de coquillage peuvent être commandés Chez Roger, le restaurant contigu. Verres de vins de cépages locaux, pintes rafraîchissantes de bières pression Pietra, champagne ou cocktails, l’apéro est à la carte et selon l’humeur du soir. A la sérénité succèderont parfois des moments d’euphorie…

Le Petit Plus: Le corner presse et magazine (déco, mode & lifestyle) en consultation libre devenu très rare à Marseille.

Par Alexis Steinman